News
11/26/2012  
Machhad

 
Machhad

Machhad
Comment peut-on parler de Machhad? Je ne sais pas comment commencer? Comment puis-je placer dans mon esprit cette ville avec la présence lumineuse de l'Imam Réza (a.s), avec tous ses pèlerins et voisins, ses rues sinueuses et comment puis-je transformer cela en mots, les relier et les mettre devant vous afin de vous faire connaître Machhad.
Est-il possible d’imaginer toutes ces passions, ces besoins, ces larmes et ces souvenirs avec des mots? Comment puis-je vous parler de la situation d'un enfant dont le meilleur ami est l'Imam Réza (a.s) avec lequel il parle continuellement. Ou puis-je parler de l’histoire quand l'Imam Réza (a.s) devint martyr et où il fut enterré à côté d’Aaron. Bien que j’écrive très bien, il reste beaucoup de mots qui restent non dits. En prenant en considération toutes les tempêtes de l'histoire, nous, les gens, avons beaucoup de choses à dire, mais malheureusement nos poumons, notre gorge, nos lèvres et notre bouche ne sont pas assez forts. A chaque moment, nous pouvons faire sortir de notre gorge un son unique et faire naître des mots. Nous sommes otages, otages du temps. Bien que les photos soient de bonne qualité, ce ne sont qu’une image. Comment peut-on transférer par une image l'air de la ville de Tous, la grandeur d’un tombeau et les statues en pierre dans un autre endroit. Comment puis-je vous expliquer que les Ouzbeks ont attaqué Machhad avec des épées tranchantes pour savoir la relation existant entre la froideur du métal et la chaleur du sang. Même si je vous donne un chiffre, vous ne pourrez pas savoir pas ce que sont quelques milliers d'arbres ? Vous ne pouvez pas sentir ce que ressent celui qui porte une pelisse. Si vous ne venez pas vers moi, c'est de ma faute. C'est de ma faute parce que je suis un être humain.


 
 
Nombre de visiteurs du site:1916
 
Soyez le premier à commenter

نظر شما
نام
پست الكترونيک
وب سایت
نظر
...